Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le zoom pédagogique : Les courants pédagogiques

On compte cinq mouvements majeurs en pédagogie, énumérés ci-dessous. La démarche pédagogique et la posture de l’enseignant sont également des critères important dans l’enseignement.

Nous nous accordons tous pour dire que l’enseignement est le processus d’acquisition à la fois de normes et de savoirs dans lequel apprenant et enseignant n’ont pas les mêmes rôles. Ainsi, le rôle de l’enseignant est généralement perçu comme celui qui  transmet un savoir et le rôle de l’élève est d’être attentif (il est vu comme un récepteur), ce qui suppose une position passive où il est attendu de lui qu’il comprenne l’information transmise et qu’il mobilise ce savoir dans des situations différentes par la suite et ce n’est qu’ainsi que l’enseignant peut être informé de la compréhension de l’élève. Cette pédagogie s’inspire de la pédagogie jésuite et elle est à l’heure actuelle, celle qui est prédominante en France, on l’appelle ainsi, la pédagogie traditionnelle. Cette pédagogie a fait ses preuves, mais comme toutes les autres pédagogies, elle présente des inconvénients.

Vous trouverez ci-dessous un tableau qui illustre tout à fait les différents courants pédagogiques de manière chronologique (cliquer sur chaque terme pour en savoir plus). On y trouve des citations de grands auteurs qui ont participé à les fonder (ce tableau est inspiré de la publication suivante : https://www.instit.info/publication/les-courants-pedagogiques.html).

Nous souhaitons envisager une formation comme un système qui mêle avantageusement les différents courants en fonction des objectifs des différents « moments » d’apprentissage. Il n’est donc pas question pour nous d’opposer ces modèles.

Début du XXe siècle

J.Watson

« L’acquisition de connaissances se fait par paliers successifs via un renforcement positif des réponses justes et comportements à valoriser »
« Le pédagogue est le détenteur du savoir »
« L’apprenant est passif »
1956

G.Miller & J.Bruner

« L’apprenant enregistre des informations provenant de l’extérieur, les trie et les réutilise quand ils en ont besoin »
« L’enseignant est un gestionnaire des apprentissages »
« L’apprenant est passif : son cerveau fonctionne comme un ordinateur »
1975

J.Piaget

« L’apprenant apprend quand il essaie de comprendre son expérience et s’approprie la connaissance »
« L’enseignant doit recréer des situations d’apprentissage complexes similaires à celles que retrouve l’apprenant dans sa vie »
« L’apprenant est actif : il construit son savoir en se basant sur ses expériences »
1985

L.Vygotsky

« L’acquisition de connaissance se fait grâce aux interactions sociales »
« L’enseignant doit favoriser les interactions entre les élèves et les débats »
« L’apprenant est actif : il est autonome dans ses apprentissage par rapport à l’enseignant mais fait partie d’une communauté d’apprentissage »
2005

G.Siemens & S.Downes

« La progression des nouvelles technologies dans nos vie modifie nos façons d’apprendre : on apprend désormais par le biais de toutes les interactions permises par les réseaux »
« L’enseignant doit s’approprier les possibilités des nouvelles technologies pour favoriser la collaboration et la recherche de ressources »
« L’apprenant est actif : il apprend en pratiquant et réfléchissant »

Les 4 démarches pédagogiques les plus connues

En parallèle de ces courants, on peut classer les manières d’enseigner en 4 classes de démarches :

 

Inductive : découvrir directement l’objet de la connaissance, le manipuler puis formaliser ensuite les connaissances, partir du pratique pour aller vers le théorique. C’est une démarche qui part du particulier pour aller vers le général. (Part de la mise en situation et va jusqu’à une généralisation d’une théorie).

 

Déductive : apporte dans un premier temps la connaissance… puis propose des situations permettant son application, il s’agit de mettre en pratique ce qu’on a vue d’un point de vue théorique. C’est une démarche qui consiste à aller du général vers le particulier (technique de l’entonnoir), on part d’une théorie, on énonce ses concepts, ses idées directrices, ses règles, puis on passe sur une mise en pratique afin d’élargir à d’autres cas plus concrets et ainsi de bien déterminer si l’élève a compris (s’il parvient à remobiliser les savoirs en question dans de nouvelles situations).

 

Analogique : on utilise un processus déjà connu en le transposant à un nouveau contexte d’apprentissage.

 

Dialectique : pour mettre des notions en opposition (questions réponses, pour l’apprentissage de concepts abstraits, ou de notions philosophiques).

Les postures de l'enseignant

Les postures de l’enseignant peuvent être regroupées en 4 grandes catégories :

Affirmative : (pédagogie classique) que l’on trouve particulièrement dans les cours magistraux, le formateur est perçu comme le détenteur du savoir, l’élève lui, serait ignorant. C’est une posture descendante. Elle dépend généralement d’une démarche déductive.

 

Active : Le formateur qui est en interconnexion avec les apprenants pour coproduire, le brainstorming : réfléchir à une définition individuellement puis ensemble : les jeux de rôles, mises en situation. Elle dépend d’une démarche inductive. Cette posture serait reconnue comme favorisant le développement de l’esprit critique chez les élèves, mais elle ne serait pas aussi équitable (ne fait pas progresser de la même manière tous les élèves selon leurs niveaux) que la méthode affirmative.

 

Interrogative : interactions entre l’enseignant et les apprenants, on est toujours sur le modèle d’une pédagogie descendante, mais on va essayer de mettre en œuvre des réactions chez l’apprenant pour installer une dynamique de groupe.  Cela peut se faire dans un cours magistral.

 

Démonstrative : consiste à montrer aux apprenants quelque chose et leur demander ensuite de le reproduire, le formateur passe dans les rangs pour voir si tout se passe bien et si les élèves ont besoin d’aide.

Vous avez envie d’en savoir plus ? Voici des ressources sélectionnées pour vous :

Voici des ressources sélectionnées pour vous :

Liens pour s’initier aux courants pédagogiques :

Liens pour approfondir sa recherche :

Découvrir