Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le zoom pédagogique : l’approche programme et l’approche compétences

L’approche programme et l’approche compétence sont des termes que l’on entend très souvent dans l’enseignement supérieur. Parfois on les oppose, pourtant ils sont complémentaires.

De manière très pragmatique, on peut dire qu’avoir une approche compétence c’est le fait de définir l’objectif visé par la formation comme étant le développement effectif des compétences par les étudiants. L’approche plus classique était plus une approche « savoirs » qui avait comme objectif essentiellement de transmettre des connaissances.

Dire que l’on construit une formation en approche par compétence c’est définir le point de vue que l’on prend pour déterminer l’objectif de notre système de formation : le développement de compétences. Ces compétences sont liées aux compétences professionnelles des métiers auxquels prépare la formation. Cela ne signifie pas du tout que les connaissances ne seront pas présentes et importantes dans la construction de la formation. Simplement, elles ne seront pas l’objectif ultime. Elles feront parties intégrantes des compétences développées, elles en seront indissociables. Et elles ne seront plus seules ! Les auront ralliés : les démarches de raisonnement, les définitions des résultats à produire, les caractéristiques des situations à partir desquelles les compétences seront travaillées et évaluées, les modalités de régulation de l’activité à partir de l’observation des différences entre le résultat attendu et celui effectivement obtenu …

On peut dire que mettre en œuvre une approche programme, c’est le fait de décider que la construction de la formation sera envisagée comme la construction d’un système complexe permettant d’atteindre nos objectifs. Il s’agit de construire collectivement une vision partagée de l’étudiant en sortie de formation et de définir dans le détail l’organisation du système de formation : la chronologie et les types d’évaluations des acquis d’apprentissage, les stratégies pédagogiques et les séquencements adoptés pour que les étudiants construisent leurs compétences. L’approche plus classique était une approche « cours » qui associait un cours à un groupe de connaissances à transmettre. C’est la juxtaposition de ces cours qui constituait la formation
L’approche compétence c’est la manière dont on regarde l’objectif, l’approche programme la manière dont on regarde le mode de construction du projet de formation.
Donc construire une formation pour développer des compétences, c’est tisser savamment approche compétence (fil de chaine) et approche programme (fil de trame). On remarque au passage que tisser c’est changer de dimension. On passe du fil (une ligne, 1 dimension), au tissu (une surface, 2 dimensions) qui par sa fluidité et sa capacité à former des plis, épouse, en gardant malgré tout une grande liberté, tout élément en volume (3 dimensions) qu’il rencontre… C’est pour cela que mettre en œuvre ces deux approches lors de la conception d’une formation permet d’aboutir à une organisation complexe (au sens donné par Egdar Morin à la complexité), à un système complexe à la hauteur des enjeux de formation que s’imposent à nous aujourd’hui.
Ce système comprend des séquences pédagogiques chronologiquement organisées, interconnectée entre elles, dépassant le caractère parfois proche du silo de nos disciplines en mettant en lumière leurs liens et leurs connections grâce aux échanges et constructions collectives des experts disciplinaires que sont les enseignants.
Ce système a pour objectif d’amener les étudiants à être capable de produire les « preuves de compétences » lors des évaluations mais aussi à devenir conscients qu’ils les ont développées. C’est pour cela qu’une des caractéristiques de l’approche programme est de définir en premier lieu, la manière dont seront évaluées et mises en lumières les compétences visées. Les contenus et l’architecture de la formation découleront de ce travail d’équipe et non l’inverse.
Ces deux approches sont aussi bien plus que tout ça ! On peut parler du collectif, de l’émancipation, de référentiels humanistes, d’harmonisation, de transparence …

Vous avez envie d’en savoir plus ? Voici des ressources sélectionnées pour vous :

Voici des ressources sélectionnées pour vous :

Découvrir