Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Intelligence artificielle : impacts sur l’enseignement et la pédagogie

Tout d’abord, parce que nous participons à la formation de jeunes futurs professionnels qui seront les acteurs de l’intégration de l’IA ou en seront utilisateurs. Il est nécessaire, quelles que soit leurs spécialités (du juridique à l’informatique en passant par l’économie et la biologie), de les sensibiliser à ces questions pour qu’ils puissent participer à la réflexion autour de ces technologies (réflexions techniques, étiques, sociales …).

Certains enseignants-chercheurs, en collaboration avec des industriels sont d’ailleurs des experts dans ce domaine et participent aux développements de ces techniques et à la construction de formations de pointe.

Notre communauté se préoccupe aussi de l’IA car cela touche les métiers de la formation. Elle est déjà et sera de plus en plus mise au service des apprentissages, de l’évaluation, de l’orientation, du pilotage des formations. L’enjeu pour nous est de fournir des informations pour permettre aux acteurs de se construire une représentation de ces questions et de les aider à s’en saisir pour évaluer comment elles peuvent être une aide ou pas pour atteindre leurs objectifs pédagogiques.

Rapport Villani : ce qu'il faut retenir

Point de départ de cette veille : le rapport Villani « Donner un sens à l’intelligence artificielle ». Publié le 28 mars 2018, celui-ci dresse à la demande du gouvernement, les bases d’une stratégie françaises pour l’intelligence artificielle. Les points clés de ce document sont présentés sur le site AI for Humanity où l’on trouve aussi un livret de vulgarisation et une synthèse en 10 pages. Autre proposition des éléments à retenir sur Sciences et avenir.

Pour retrouver les points essentiels de ce rapport quant à la recherche et à l’enseignement supérieur, c’est sur le site du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation qu’il faut se rendre.

La région Nouvelle Aquitaine nous en dit plus sur l'IA et l'éducation

Le rapport Villani et la volonté affichée de la France de proposer une stratégie sur l’intelligence artificielle trouve son écho a l’échelle régionale. À l’occasion du lancement de l’Université du Futur (outil de prospective et de réflexion sur la révolution numérique) la région Nouvelle Aquitaine a organisé la conférence « Intelligence artificielle. La dernière invention de l’homme » consacrée à l’intelligence artificielle, et à son impact sur l’économie, l’emploi, la sécurité et la santé. Initiative que nous saluons, la première partie de cette événement s’adressait à un public lycéens avec comme sujet principal le lien entre éducation, orientation et IA.

Retrouvez les autres replays ICI.

Se former et s'orienter à l'ère de l'intelligence artificielle

Le 29 mars 2018, EducPro organisait avec Educazur et Inria une conférence posant les questions suivantes : « L’intelligence artificielle va-t-elle permettre de personnaliser la formation ? Quels apports du numérique, des sciences cognitives et des neurosciences dans l’éducation et les apprentissages ? Comment se ré-orienter et se former tout au long de la vie ? » Premiers éléments de réponses issus de la conférence dans l’article ci-dessous.

Découvrir