Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Course en cours : futurs étudiants, entreprises et enseignants travaillent ensemble pour remporter un concours scientifique

Cette année, 500 élèves de l’Académie de Bordeaux ont eu la chance de participer à la compétition Course en cours.  L’objectif pour ces jeunes : concevoir en équipe un véhicule électrique du futur et s’affronter dans les différentes épreuves. Ce dispositif pédagogique qui a pour but d’encourager les jeunes à se tourner vers des études scientifiques et technologiques, a cette fois encore été un vrai succès.

Mais en fait, c’est quoi Course en Cours ?

Mis en place il y a 13 ans, Course en Cours est un dispositif de pédagogie collaborative qui cible les lycéens et les collégiens. Concrètement, il s’agit d’une compétition d’envergure nationale visant à l’élaboration d’un véhicule électrique futuriste. En début d’année scolaire, des équipes de 4 à 6 élèves se constituent. Les participants doivent ensuite se répartir les tâches pour que leur super bolide et leur stand soient prêts pour le mois de mai. Ils sont épaulés tout au long de l’année par leur professeur et par un tuteur étudiant du supérieur.

A l’aide de logiciels professionnels tels que CATIA, les élèves développent leurs véhicules dans des conditions dignes des professionnels.

Ils sont ainsi mis en situation réelle de conduite de projet : de la conception aux tests finaux. Une fois les véhicules testés et les évaluations passées, les équipes sélectionnées participent à une finale académique, puis pour certaines, à la grande finale nationale !

Comme dans une entreprise, chaque membre de l’équipe a son propre rôle au sein du projet :

  • Un chef d’équipe
  • Un ingénieur concepteur
  • Un ingénieur systèmes numériques
  • Un ingénieur fabrication et essais
  • Un responsable style et design
  • Un responsable communication et sponsoring

De quoi se plonger totalement dans la conduite de leur projet ! En plus des compétences scientifiques et techniques, les participants développent des savoir-faire en communication, en marketing, en arts plastiques, en codage et bien d’autres ! La pluridisciplinarité de ce concours est d’ailleurs un de ses nombreux points forts.

L’IUT de Bordeaux au cœur de la compétition

Le collaboratif fait partie de l’ADN de cette compétition. Ce qui s’illustre parfaitement grâce à l’engagement du département Génie Mécanique et Productique pour Course en cours. En effet, l’établissement fait partie des centres de ressources qui ont pour mission de fournir aux équipes le matériel, les moyens et les techniques nécessaires à la réalisation des véhicules.

L’IUT est d’autant plus engagé dans le concours, que chaque année, des étudiants du DUT GMP jouent le rôle de tuteurs auprès des équipes. Ce partage d’expériences et de connaissances est bénéfique pour chacun. Pour les élèves, il est question de soutien, de conseils, afin de réussir au mieux leurs projets. Les étudiants, eux, vont en tirer une expérience enrichissante en termes d’accompagnement, d’organisation et de prise de responsabilités.

En 2019, c’est une équipe de l’académie de Bordeaux qui l’emporte !

La session 2018-2019 a été fièrement remportée par l’équipe Sun E-Car du lycée Gaston Crampe (Aire-sur-l’Adour). Une belle récompense pour le travail fourni tout au long de l’année par les élèves, les étudiants-tuteurs, et les professeurs !

L’équipe Sun E-Car avait à cœur de mener un projet qui tienne compte d’un problème environnemental très actuel : la production d’énergie.

Ainsi la totalité de leur stand et les batteries de leur voiture sont alimentés et rechargés par panneau solaire. De plus, lors de la réalisation de leur bolide sur le logiciel CATIA, ils ont veillé à trouver le meilleur équilibre possible entre aérodynamisme et élégance.

2019-2020 : c’est reparti pour un tour !

La nouvelle saison de Course en Cours a débuté ! Nouvelles équipes, et donc nouveaux projets ! Les néo-étudiants du DUT GMP de l’IUT de Bordeaux vont devenir tuteurs à leur tour et transmettre leurs connaissances aux lycéens et collégiens participants !

Qui dit nouvelle saison, dit également nouveaux défis :

  • Un nouveau moteur sera mis à disposition des participants
  • Une application Androïd mise en place pour les réglages moteurs
  • Une mise à jour des épreuves en finale
  • Un nouveau logiciel mis à disposition : 3DEXPERIENCE

En bref, un petit rafraichissement ! Mais les objectifs et les valeurs du concours sont eux, toujours les mêmes !